OBSERVATOIRE

Découvrez et partagez vos avis

Libertés individuelles

Communiqué ADLI relatif a l`abrogation des circulaires de la honte, les circulaires interdisant le mariage de la tunisienne présumée musulmane avec un présumé non-musulman

Communiqué le 14 septembre 2017

Enfin, moins d`injustice pour la femme tunisienne

L`Abrogation des circulaires liberticides, discriminantes et inconstitutionnelles

 
L’Association tunisienne de Défense des Libertés Individuelles (adlitn.org) félicite les femmes et les hommes tunisiens à l’occasion de l’annulation des circulaires interdisant le mariage de la tunisienne présumée musulmane avec un présumé non-musulman dont notamment la circulaire n° 216 du 5 novembre 1973 du ministre de la Justice.
Grâce aux efforts déployés par la société civile en général et par la coalition pour l`Abrogation de la Circulaire de 1973, l`association A9aliet,  le collectif pour les libertés individuelles, et  l`ATFD, en particulier et à de longues années de militantisme, la femme tunisienne jouit aujourd’hui de son plein droit de choisir son compagnon librement. 
Il est important de préciser que cette victoire vient à la suite de l’adoption de la loi intégrale sur la lutte contre la violence faite aux femmes du 11 août 2017, qui dispose clairement le « droit de la femme a une égalité complète et effective ».
La Tunisie a, aujourd’hui, gagné une nouvelle bataille parmi tant d’autres qui restent à venir dans le processus de démocratisation et d’instauration d’un Etat de Droit qui reconnait et respecte les libertés individuelles et les droits humains.
 
 

Pour l’ADLI,

WahidFerchichi

Date: 

Lundi, Septembre 18, 2017