Skip to content Skip to footer

PRESENTATION OF THE REPORT "FREEDOMS IN THE TIMES OF CORONAVIRUS" LESSONS LEARNED ON THE INDIVISIBILITY AND INTERDEPENDENCE OF HUMAN RIGHTS

The Law guarantees everyone the right to live in the best possible state of health. The State, by the constitution takes measures to prevent any threat or harm to public health, and provides medical care to people who need it while guaranteeing all rights and freedoms, because of their interdependence. and indivisibility. But in times of health crises, governments can limit rights and freedoms through exceptional measures that are justified by the need to protect public health and national security in Tunisia.

C’est, d’ailleurs, ce que l’État tunisien a pris au moment de la crise sanitaire liée au Coronavirus où de nombreuses mesures exceptionnelles ont été prises pour prévenir et traiter et endiguer la pandémie. Ainsi, Depuis le 18 mars 2020, une série de mesures exceptionnelles ont commencé à s’élargir et à prendre de l’ampleur au détriment de certains droits et libertés :

– Ces mesures ont touchés l’essence même des libertés telles que la liberté de circulation, le droit à la santé, la liberté de culte, la liberté de réunion et de manifestations pacifiques, le droit à un procès équitable et la liberté de la presse …, ce qui contredit les dispositions de l’article 49 de la Constitution.

- Rights and freedoms have fallen victim to the epidemiological situation, because there have been many unjustified attacks, in particular with regard to the most vulnerable social groups, in particular on the economic and social level, which indicates once moreover, the close link between all rights and all freedoms.

– L’Association tunisienne de défense des libertés individuelles (ADLI) a remarqué que les femmes constituent une des catégories les plus exposées à la violence durant cette période et que la violence conjugale, en particulier, avait considérablement augmenté. En outre, la situation épidémiologique a rendu plus difficile la situation de certains groupes, tels que les réfugié(e)s et les demandeur(e)s d’asile, les migrant(e)s, les victimes de traite ainsi que les personnes LGBT.

– L’Association à travers son évaluation de cette période exceptionnelle et les mesures prises au cours de celle-ci et son impact sur les libertés individuelles appelle à tirer des leçons de cette période, sur l’interdépendance des droits et des libertés afin d’établir un système de droits exhaustif, inclusif, interdépendant et indivisible.

Dans ce cadre, l’Association tunisienne de défense des libertés individuelles (ADLI) présente son rapport relatif aux Libertés lors du confinement « Les libertés aux temps du Coronavirus » et ce, Wednesday July 22, 2020 at the headquarters of the Tunisian Journalists Union at 10 a.m..

Pour le bureau exécutif de l’association

The president d. Soumaya Belhaj

Dated: 

Wednesday, July 22, 2020

guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

ADLI, founded by a group of six people (university professors, a lawyer, a judge, and a designer), is accessible to any citizen who shares its aims and values.

Contact

Address :N°4 rue Mustapha Sfar, Alain Savary, Tunis, Tunisie.

Email : info@adlitn.org.

Tel : (216)71.664.854 

Fax : (216)71.901.044

Bank ID
RNE ID
Other links

0811001002200362302

1266675/V

ADLI © 2024. Tous les droits sont réservés.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x